Le Roi des Halles

Le Roi des Halles

Le Roi des halles

 

Les mémoires secrets du Masque de fer

 

Roi des halles couv 9782812923395 3

Sorti le 15 novembre 2018, dans la collection VENTS D'HISTOIRE, chez De Borée, "Le Roi des Halles" est soumis aux "vents" des critiques. 

A tout seigneur tout honneur, la première est délivrée sous la plume d'Hélène Tellier, directrice littéraire chez De Borée, à la réception du manuscrit :

J'ai terminé ce WE la lecture de votre roman : bravo , vous avez écrit un très beau roman.

Cette fiction historique présente de courts chapitres (de 1 à 4 à 5 pages maximum) dans un langage que vous n’a pas entièrement voulu d’époque et qui est donc plutôt moderne, mais très traditionnel, et qui ne choque en rien par rapport à l’époque rapportée. La plume relève d’un bon niveau de langage, avec du vocabulaire choisi, le texte est clair et se lit facilement.

Le récit alterne entre des chapitres où un narrateur omniscient relate ce qui se passe dans la prison au moment où François de Vendôme y est incarcéré ; et des chapitres constituant les mémoires (à la première personne) de François de Vendôme, de son point de vue, donc subjectif. Certains événements font donc l’objet d’une interprétation, comme vous l'indiquez, par exemple la mort de Gabrielle d’Estrée, la grand-mère de François, empoisonnée selon lui, morte en couches selon l’Histoire officielle. Ou encore bien sûr, le regard que le duc porte sur lui-même et ses actions.

Ce roman s’adresse en particulier à tous les lecteurs, femmes et hommes, qui sont intéressés par l’Histoire de France, ses énigmes et interprétations. Vous vous êtes très bien documenté et l’ensemble tient la route et reste sobre, sans grandes romances ni dérivations. Le fait que le roman soit découpé en courts chapitres joue à son avantage et fait que le lecteur qui aurait peut-être abandonné rapidement un pavé poursuit aisément sa lecture.

Une fiction historique sur l’éventuelle identité du masque de fer, qui présente une hypothèse déjà abordée mais peut-être méconnue ou oubliée et qui change de la plus connue : celle du frère jumeau de Louis XIV et est plausible.

La forme narrative originale alternant entre « mémoire du masque » et vie dans la prison ainsi que les courts chapitres renouvellent le genre et intéressera le lectorat attiré par l’Histoire romancée. Le lecteur se plongera donc avec plaisir une fois de plus dans cette énigme qui le demeure toujours.

 Hélène Tellier, éditrice De Borée, 17/05/2018

*******************

Brigitte Cassette Quel beau style ! Magnifique

*******************

Joelle Marchal MA CHRONIQUE : « LE ROI DES HALLES »
LES MEMOIRES SECRETS DU MASQUE DE FER
Jean-François ZIMMERMANN
EDITIONS DE BOREE
Collection Vents d'Histoire
15 novembre 2018
336 pages

Présentation

1669. Forteresse de Pignerol. Un prisonnier rédige ses mémoires à destination de son neveu qui n'a jamais cru à sa mort dans un combat de Turcs. Contraint de porter un masque, personne ne connaît son identité, à part son geôlier. Il s'agit en réalité de François de  Vendôme, petit-fils d'Henri IV, duc de Beaufort, surnommé par les Parisiens « le roi des Halles » depuis ses exploits durant La Fronde.

S'il est emprisonné dans de telles conditions, c'est qu'il est détenteur d'un terrible secret, qui, s'il était dévoilé, changerait le cours de l'Histoire. Ainsi, transféré de prisons en forteresses, l'homme au Masque de fer ne retrouvera jamais la liberté après trente-quatre années de captivité.

Jean-François ZIMMERMANN, déjà auteur de Rendez-vous au pré-aux-clercs, n'a pas son pareil pour restituer l'Histoire dans ses dimensions les plus romanesques. Il livre ici une thèse parmi d'autres quant à l'identité réelle de l'homme au Masque de fer, savamment charpentée, habilement mise en scène et basée sur des faits réels. Nul besoin de connaître l'Histoire de France dans ses moindres détails pour apprécier la prose et le talent narratif de l'auteur.

L'auteur

Jean-François ZIMMERMANN est né à Paris en 1946. Il a été commercial pour une entreprise de vins et spiritueux. Cependant, c'est l'écriture qui l'attire. Ainsi, depuis 2005, il en a fait son activité à temps complet.

Mon avis

Je remercie les Editions DE BOREE et en particulier Virginie de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Le Roi des Halles », roman de Jean-François ZIMMERMANN et ainsi de découvrir la plume fluide et majestueuse de cet auteur.

La férue d'Histoire que je suis n'a pu qu'être attirée par la très belle couverture et le résumé fort alléchant de ce roman historique mettant en scène le mystérieux « Masque de fer », l'un des plus fameux prisonniers de l'Histoire de France...

Selon l'hypothèse retenue par l'auteur, le « Masque de Fer » serait le duc de Beaufort, cousin germain de Louis XIV, prince bouillonnant qui participa à plusieurs conspirations contre Richelieu et Mazarin, et qui fut l'un des chefs de la Fronde, avant de se réconcilier avec la monarchie. 

Nous sommes en 1669, déclaré mort en héros lors d'une bataille contre les Turcs, François de Vendôme, Duc de Beaufort, croupit en les murs de la Forteresse de Pignerol. Il entreprend alors d'écrire ses mémoires à l'intention de son neveu, Philippe de Vendôme.... Dans cette forteresse sont également enfermés le surintendant Nicolas Fouquet et le comte de Lauzun...

L'écriture est sublime et tellement agréable que l'on ne peut s'empêcher de tourner les pages sans même se rendre compte que le temps passe...

L'auteur décrit avec moult détails et une imagination débordante, les caractères tant physiques que psychologiques de ses personnages et au travers des mémoires du Masque de Fer, nous laisse imaginer quelle a été la vie de ce personnage avant son emprisonnement puis celle qu'il vécut pendant les trente-quatre années précédant sa mort...

J'ai beaucoup aimé ce roman historique fort intéressant, extrêmement bien documenté, quelque peu romancé certes mais fort agréable à lire, que j'ai dévoré en deux soirées tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement.

Très bon moment de lecture.

Joëlle Marchal

Ajouter un commentaire