Réflexion à l'usage des organisateurs des salons du livre

 

La saison des salons du livre


Réflexion à l’usage des organisateurs de salons du livre.

   Comme nombre de mes confrères, modestes auteurs « méconnus », je suis invité dans les salons du livre régionaux. Invité pour qui les frais ne sont que rarement remboursés. Invité « payant » en quelque sorte ! C’est la règle, le passage obligé pour, de « méconnu » être un jour « reconnu », en souhaitant cependant ne pas attendre trop longtemps sous peine de devenir « méconnaissable » !
   A leur décharge, notons que les organisateurs de salons ont eux aussi leurs contraintes budgétaires, et le temps des subventions est un « temps que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaître », comme le chante encore Aznavour.
   Ces manifestations culturelles, animations communales peu coûteuses aux contribuables, comptent la plupart du temps comme partenaires, la médiathèque ou la bibliothèque de la ville concernée. Je me suis toujours étonné, que leurs responsables ne proposent jamais aux auteurs présents d’acquérir un de leurs ouvrages. Il me semble pourtant qu’il s’agirait bien là d’un geste de solidarité qui marquerait le passage de ces auteurs contributeurs, à leurs frais, de la pérennité des salons qui les accueillent l’espace d’un week-end.
   Précisons qu’il ne s’agit pas là d’une aumône, mais de la simple mise en application des beaux discours que ne manquent jamais de tenir nos édiles municipaux lors de l’inauguration de leur salon. « Assurer la promotion de la culture régionale, encourager la création artistique, diffuser au plus grand nombre toutes les formes de l’écrit, encourager nos jeunes à la lecture, soutenir le livre… »
   Il ne faut pas perdre de vue que sans auteurs, point de livres et sans livres point de salons. Or, toutes les communes ne disposent pas des budgets nécessaires pour accueillir les écrivains de renom en tête des palmarès.

Commentaires

  • Gain mass
    Merci pour la critique sensée. Moi et mon voisin ont été simplement prépare à faire quelques recherches à ce sujet. Nous avons eu un prendre un livre dans notre bibliothèque de quartier, mais je pense que j'ai appris plus de ce poste . Je suis très heureux de voir que de telles informations sont partagées librement magnifique là-bas. ;) ;)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau