"L'île de la Liberté" : sortie en librairie

Le 16/04/2020

Ajouter au calendrier

  • Toutes les librairies en France

musee-marine-33.jpg

« Les grandes entreprises commencent toujours par un rêve ». C’est ce rêve qu’Olivier de L’Aubertière veut concrétiser, rendre leur liberté aux assujettis en créant une république libre et indépendante quelque part dans l’Océan Indien. La mer, cet espace où les lois de la terre ne s’appliquent pas, tantôt amical, tantôt hostile, est sans aucun doute le personnage principal de cette histoire librement inspirée de l’aventure vécue d’un marin du XVIIème siècle : Olivier Misson, mi-corsaire, mi-pirate.

Les hommes qui peuplent ce récit ne sont point de guimauve. Ils sont rudes, sans concession. Ils prennent le lecteur par la main et ne le lâchent plus jusqu’à l’épilogue.

Il y a Olivier de l’Aubertière qui va s’emparer d’un navire de la Cie des Indes, l’acte 1 de sa formidable odyssée.

Il y a l’étrange docteur Lasalle au visage torturé par l’explosion d’un athanor.

Il y a Paul Lasalle, son frère cadet, fourbe et empli de ressentiment envers son aîné.

Il y a Simon Roquette, leur frère de lait, doux rêveur au visage d’ange.

Il y a Dom Francisco Feyo, aventurier sans scrupule, douteux personnage assoiffé d’or, prêt à tous les crimes et toutes les compromissions.

Il y a les deux princesse rozwis, sculpturales beautés d’ébène qui feront tourner bien des têtes.

Il y a le Griffon, ce vaisseau conçu par Olivier de l’Aubertière, invincible car très en avance sur son temps.

Il y a l’île de la Liberté, quête utopique.

Et puis, il y a la mer, indomptable, insondable, mystérieuse, peuplée de légendes, parfois charmeuse, toujours impitoyable. Elle est la maîtresse du marin.

Je suis un breton, un bec salé. La mer, c’est toute ma jeunesse. Ce livre est riche des sensations que j’ai éprouvées, chahuté par les tempêtes, giflé par les embruns et cuit par le soleil.

Editions De Borée, sortie le 16 avril 2020

L ile de la liberte

1686, Amsterdam. Martin Lasalle embarque sur le Fortune en tant que chirurgien. Le jeune homme laisse sur la rive Madeleine, la fille d’un confrère médecin, qui porte son enfant. Mais le jeune homme impétueux a soif d’aventures et de revanche, contre le roi de France qui vient de signer la révocation de l’édit de Nantes, contre son frère Paul qui l’a trahi et envoyé aux galères pour fait de religion, et contre la vie qui vient de lui arracher la moitié du visage, alors qu’il poursuivait les expériences de son défunt père pour obtenir la pierre philosophale.

Le Fortune est un navire de la Compagnie maritime hollandaise commandé par un pirate français humaniste, Olivier de L’Aubertière. Il rêve de fonder une république libre et égalitaire. Pour parvenir à ses fins, il lui faut des hommes, qu’il recrutera par un discours convaincant, et de l’argent, qu’il obtiendra en rançonnant des navires marchands.

Dans le même temps, Paul, sous couvert de sa soutane, intègre une expédition dans le but inavoué de s’approprier les richesses des mines d’or du sud de l’Afrique.

Les deux frères tracent chacun leur route sans se douter qu’elle va les amener à se rejoindre en plein océan Indien…

Toutes les librairies en France France

Mer Océan indien Aldabara pirate corsaire Griffon Khami Liberté Libertalia Defoe